• Le choix de l’assurance
  • Mon besoin d’assurance
  • Élever un enfant, ça coûte combien ?

    Mon enfant, mon trésor…

    Avoir un enfant, c’est souvent une impulsion d’amour. On prend cette décision avec notre cœur et notre tête mais rarement avec notre portefeuille !

    Rien ne vaut le bonheur de fonder une famille. Cependant, rien n’empêche d’être préparé financièrement.

    Plusieurs études estiment ce coût à 4 500 $ par année sans tenir compte toutefois des frais de garde et autres activités. Quand on ajoute ces dépenses, on arrive à un total qui peut s’élever à 9 700 $, donc 174 600 $ pour 18 ans.

    Plusieurs autres études estiment que le coût d’élever un enfant jusqu’à l’âge de 18 ans peut se chiffrer jusqu’à près de 240 570 $ ce qui représente 13 365 $ par année pendant 18 ans. (1)

    Évidemment, ça dépend de chaque famille et ne tient pas compte des allocations gouvernementales que chaque famille peut recevoir selon son revenu.

    On peut donc dire qu’élever un enfant coûte entre 170 000$ et 245 000  $

    Ça peut sembler élevé mais regardons de plus près.

    Coûts annuels

    • Frais de garde  4 142 $
    • Coût additionnel de logement   2 835 $
    • Frais de transport   2 152 $
    • Nourriture    1 800 $
    • Fournitures scolaires et loisirs    1 046 $
    • Vêtements    875 $
    • Soins personnels et de santé    515 $

    De 0 à 5 ans

    En jeune âge vous devrez acheter des couches, de la nourriture de bébé, des articles comme un siège d’auto, une poussette, un lit d’enfant, des vêtements qui ne feront que quelques mois voire même quelques semaines !

    Vous aurez peut-être besoin d’un plus grand logement avec une chambre supplémentaire.

    Si vous retournez au travail après le congé parental, vous devrez payer des frais de garde, à 7$ par jour pour 260 jours par année, le montant s’élève à 4 142$ annuellement. Si vous restez à la maison, vous devrez considérer une perte de revenu.

    De 5 à 11 ans

    Rendus à l’école primaire, vous devrez acheter  les articles scolaires, payer pour les activités para scolaires,  les frais de garde, les vêtements, les lunchs…

    De 12 à 16 ans

    Au secondaire, ces ados toujours le nez dans le frigo feront augmenter le coût de l’épicerie en plus des coûts de transport,  les vêtements à la mode, les activités de loisirs, le téléphone cellulaire. Vous voudrez peut-être envoyer votre enfant dans une école privée.

    De 16 à 18 ans

    Au CEGEP, vous devrez payer les coûts d’inscription d’environ 165 $ par session. Votre enfant devra peut-être avoir une voiture ou vous devrez partager la vôtre et l’ajouter sur votre assurance automobile.

     

    Après 18 ans

    Vous n’aurez peut-être plus la responsabilité de subvenir à ses besoins, mais vous voudrez certainement l’aider à terminer des études universitaires sans s’endetter.

    Au Québec, la moyenne des frais de scolarité universitaire est de 2 800 $ annuellement sans tenir compte des frais reliés aux fournitures, au logement, au transport, à la nourriture.

    5 trucs pour bien planifier

    1- Faire un budget

    Même si ces dépenses sont moins réalistes pour vous, en suivant vos dépenses et en faisant un budget annuellement, vous verrez ce qui s’applique à votre situation familiale et ainsi vous pourrez mieux planifier.

    2- Épargnez immédiatement pour les études.

    Investissez dans un régime enregistré d’épargne étude (REEE) pour votre enfant et profitez des subventions gouvernementales.

    Les sommes s’accumuleront à l’abri de l’impôt et vous pourrez ainsi bénéficier d’une subvention intéressante.  Si votre budget ne vous le permet pas, sachez que d’autres personnes peuvent souscrire à ce régime pour votre enfant. Ce pourrait être un beau cadeau d’anniversaire !

    https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/aide-financiere-etudiants/epargne-etudes.html

    3- Contribuez de façon automatique à votre CELI

    Vous ne paierez pas d’impôt sur les revenus ni sur les montants retirés. http://www.epq.gouv.qc.ca/F/Info/questions/faq_celi.aspx

    4- Achetez usagé

    ou profitez des articles en solde lorsqu’ils sont hors saison. Inscrivez-vous à des bazars virtuels où vous pourrez trouver et échanger plusieurs articles

    5- Achetez de l’assurance vie

    pour vous et votre conjoint. Si l’un de vous deux devait décéder, l’assurance vie viendrait procurer à vos bénéficiaires un montant important pour combler la perte de revenu.

    Selon l’âge de vos enfants, vous pouvez évaluer votre besoin d’assurance et voir le coût mensuel. C’est moins cher que vous le pensez !

    (1) Sources: Banque TD, Money Sense, Institut Fraser
    A noter que les chiffres peuvent varier selon la méthode utilisée par les différentes études et selon la situation financière et  fiscale de chaque famille.
    Note légale

     

    Ça a du sens !

    En cas de décès, votre famille devra subir la perte de votre revenu. L’assurance vie procure un montant important pour protéger l’avenir de votre enfant.