• Le choix de l’assurance
  • Le coût de l’assurance
  • Mon besoin d’assurance
  • Comment calculer le montant d’assurance vie?

    Comment calculer le montant d’assurance vie? Suis-je trop assuré ou pas assez?

    Comme dit la chanson « Personne ne veut mourir! » et c’est bien ainsi.

    Cependant, si ça devait arriver, vous devez vous assurer que vos proches n’auront pas de soucis financiers pour combler la perte de votre revenu, payer vos dettes, vos impôts et vos frais funéraires. Votre conjoint aura-t-il assez d’argent pour vivre seul? Vos enfants pourront-ils poursuivre leurs rêves?

    C’est ce montant que vous devez évaluer.

    Calculez les dépenses

    Il y aura des besoins urgents, tels les frais funéraires et le remboursement des dettes et les impôts.

    Même si les rites ont beaucoup changé, les frais funéraires demeurent assez importants. On estime que le coût moyen de funérailles au Québec est de 6 800$ sans compter les frais de la réunion de famille qui suivra. Le Régime de rentes du Québec versera un paiement unique d’un montant maximal de 2 500$. Cette prestation est versée si la personne décédée avait suffisamment cotisé au Régime de rentes du Québec et est imposable.

    Il y aura aussi les dettes à payer pour éviter de payer des intérêts additionnels puisque vos dettes ne s’effacent pas au décès!

    Si vous avez une hypothèque, elle devra aussi être remboursée.

    Sans oublier les impôts au décès. Savez-vous qu’à votre décès, la loi de l’impôt considère que vous avez vendu tous vos actifs immobilisés à la date de votre décès, à la juste valeur marchande, c’est-à-dire le montant le plus élevé que vous auriez pu obtenir pour un bien dans le marché? Ce montant peut représenter une somme importante qui pourrait venir réduire considérablement votre succession.

    Puis les besoins à plus long terme, soit un montant qui servira à remplacer la perte de votre apport financier dans le budget du couple ou la famille pour payer les dépenses courantes. Vous ne serez plus là pour contribuer au budget de votre famille. Vous voulez sans doute que, même sans vous, votre famille ait un niveau de vie comparable.

    Généralement, il est suggéré de prendre 70% de votre revenu annuel et de le multiplier par le nombre d’années où vous pensez que votre famille ou votre couple aura besoin de ce montant.

    Vous voudrez peut-être aussi assurer les frais de scolarité de vos enfants. C’est une autre somme à prévoir.

    Si vous payez une pension alimentaire découlant d’une séparation, vous devez considérer également ce montant pour le nombre d’années jusqu’à la majorité de vos enfants ou jusqu’à ce qu’ils soient autonomes dans la vie.

    Un héritage en cadeau? À part le remboursement des dépenses, et le remplacement de votre revenu, posez-vous aussi la question: est-ce que vous désirez laisser un montant en héritage à une des personnes en particulier? Vous avez peut-être un filleul, une nièce, des petits-enfants à qui vous voudriez laisser un petit montant.

    Calculez les revenus

    Puis faites le total des revenus dont votre famille pourrait bénéficier pour répondre à ces besoins, comme les épargnes dans vos comptes bancaires, les investissements non enregistrés dans des fonds communs ou des actions et obligations.

    Ajoutez les sommes accumulées dans votre REER,  CELI,CRI, FERR. Mais attention, ces sommes seront imposables à votre décès, à moins qu’elles soient « roulées au conjoint ».

    Il y a peut-être aussi des actifs qui pourraient être vendus comme un chalet, une auto. Il est fortement recommandé de ne pas inclure la valeur de votre maison si votre famille doit continuer à y habiter.

    Vous avez peut-être déjà aussi d’autres polices d’assurance vie comme votre assurance collective. Toutefois, ce type d’assurance vie cesse lorsque vous quittez votre emploi.

    C’est cet écart qui déterminera le montant d’assurance vie dont vous avez besoin:

    Voici la formule pour calculer le montant d’assurance vie

    • Dettes et dernières dépenses
    • + 70% du revenu x nombre d’années
    • + Héritage
    • – Actifs et autres revenus
    • = Besoin d’assurance

    Révisez votre situation régulièrement

    Plusieurs changements peuvent survenir dans une année. La naissance d’un enfant, la perte d’un emploi, l’achat d’un chalet, un divorce… Plusieurs événement qui viennent changer votre besoin.  Évaluez vos besoins régulièrement. Vous pourrez alors soit augmenter ou diminuer votre protection d’assurance vie et être certains que vous ne laisserez pas de dettes en héritage.

    Note légale

    Ça a du sens!

    Vous n’aurez probablement pas besoin du même montant d’assurance toute votre vie.
    Quand votre hypothèque sera payée et que vos enfants auront quitté la maison, vous pourrez diminuer votre montant d’assurance.