• Le choix de l’assurance
  • Le coût de l’assurance
  • Mon besoin d’assurance
  • L’assurance vie temporaire en vaut-elle la peine?

    Si vous avez quelqu’un qui dépend financièrement de vous et que cette personne n’avait pas assez d’argent pour subvenir à ses besoins financiers si vous étiez décédé hier, l’assurance vie temporaire en vaut vraiment la peine.

    Vous n’avez peut-être pas besoin d’être assuré pour toute votre vie !

    La solution pour des besoins temporaires

    Des exemples de besoins temporaires

    Vous pouvez réduire le montant en tout temps

    Qu’est-ce que l’assurance vie temporaire

    L’importance de la durée de la protection

    Permanent ou temporaire

    Une assurance temporaire, la solution pour des besoins temporaires.

    L’assurance vie temporaire coûte beaucoup moins chère et donc plus facile à intégrer à votre budget.

    Cela devrait être votre priorité de vous assurer que votre hypothèque et vos  dettes seront remboursées, que votre conjoint pourra conserver le même niveau de vie et que vos enfants pourront poursuivre leurs études et leurs rêves.

    Sans oublier que votre bénéficiaire n’aura pas à payer l’impôt sur le montant d’assurance qu’il recevra.

    Des exemples de besoins temporaires advenant votre décès prématuré

    • Vous débutez sur le marché du travail et vous avez des dettes reliées à vos études ?
    • Vous vivez en couple et vous partagez les dépenses du loyer, des services publics et de l’automobile ?
    • Vous avez une famille et vos enfants termineront leurs études dans 15 ans ?
    • Vous voulez assurer le paiement de la pension alimentaire de vos enfants à votre ex-conjoint ?
    • Vous avez une maison et une hypothèque?
    • Vous êtes près de la retraite et vous voulez combler la différence jusqu’à ce que votre conjoint puisse retirer la rente de retraite ?
    • Vous possédez des biens ou des immeubles qui devront être considérés dans votre déclaration d’impôt en cas de décès?

    Vous pouvez réduire le montant d’assurance vie en tout temps

    Puisque l’assurance vie coûte beaucoup moins cher plus vous êtes jeune, pourquoi ne pas prendre un plus gros montant dès le départ.  Vous aurez par la suite toute la flexibilité voulue pour en réduire le montant du capital assuré au fur et à mesure que vos besoins diminueront.

    A l’inverse, vous ne pouvez pas augmenter le montant d’assurance sans repasser un questionnaire médical ou adhérer à une autre police. Si votre état de santé venait à changer, vous pourriez ne plus être admissible à une assurance vie.

    Exemple: 

    Sophie a 30 ans et mère monoparentale d’un enfant de 5 ans. Elle achète une police d’assurance temporaire pour assurer l’avenir de son fils au cas où elle ne serait plus là.

    A 30 ans, elle prend une assurance vie temporaire de 400 000$ pour un coût  mensuel de 26,40$. Les primes sont renouvelables chaque 5 ans.

    Au renouvellement de sa police à  40 ans,  son fils a maintenant 15 ans. La prime augmente selon son âge mais Sophie décide de  diminuer le montant d’assurance à 300 000$ pour conserver le même prix de son assurance chaque mois.

    A 45  ans, son fils a 20 ans. Elle diminue encore une fois le montant de son assurance à 200 000 $ pour le même montant de prime mensuelle. Comme les besoins de son fils diminuent, elle réévalue la situation régulièrement pour soit diminuer le montant ou simplement annuler sa police.

    Sophie a  donc comblé ses besoins temporaires et ceux de son fils tout en conservant la même prime mensuelle.

    Si vous avez une hypothèque, vous pourriez même envisager de prendre deux types de contrat.

    Exemple:

    Benoit a 40 ans. Il possède un condo avec son conjoint. Benoit est responsable de la moitié de l’hypothèque, soit 100 000$.

    Il prend une assurance hypothécaire décroissante sur 25 ans de 100 000$ pour une prime mensuelle de 26,20 $. A l’échéance de son hypothèque, le contrat d’assurance prendra fin mais le besoin n’existera plus non plus. Comme il n’a pas fait de testament, son conjoint n’est pas considéré comme son héritier légal. Il le nomme donc bénéficiaire afin qu’il puisse racheter sa part à ses héritiers légaux advenant son décès.

    D’autre part, puisqu’ils partagent les dépenses courantes à part égales, il prend une assurance temporaire 15 ans pour combler la perte de son revenu en cas de décès. Une assurance de 180 000$ lui coûtera 24,30 $ par mois.  En tout temps, il pourra décider de réduire son montant d’assurance ou d’annuler sa police si le besoin n’est plus là.

    Qu’est-ce que l’assurance vie temporaire ?

    C’est un produit d’assurance vie facile à comprendre.

     

    Assurance vie temporaire 5 ans, Assurance vie temporaire 15 ans : qu’est-ce que ça veut dire ?

    Contrat renouvelable :

    C’est souvent le chiffre du renouvellement de la prime qui est indiqué dans la terminologie. Selon le contrat, vous serez assuré jusqu’à un âge déterminé par le contrat, généralement 80 ans, dans la mesure où vous aurez renouvelé le contrat à chaque période de renouvellement.

    La prime est alors recalculée selon votre âge à ce moment peu importe votre état de santé.

    Exemple :

    Une assurance temporaire de 5 ans, signifie que vous serez assuré jusqu’à 80 ans mais qu’à chaque 5 ans, vous devrez renouveler votre contrat et accepter la nouvelle prime.

     Assurance temporaire 25 ans, Assurance temporaire 100 ans : qu’est-ce que ça veut dire ?

    Contrat non renouvelable :

    Dans un contrat non renouvelable, c’est la durée du contrat qui est indiquée dans le jargon de l’assurance.

    Selon le contrat, vous serez assuré pour la période déterminée par le contrat. Les primes sont calculées selon votre âge à l’adhésion et ne changeront pas jusqu’à la fin de la durée du contrat. Dans ce type de contrat, le prix est plus cher au début et moins à la fin qu’un contrat renouvelable puisque la prime est nivelée et donc égale pour toute la durée du contrat.

    Exemple :

    Une assurance hypothécaire de 25 ans signifie que vous serez assuré pendant une période 25 ans et que la prime restera la même pendant 25 ans.

    L’importance de la durée de la protection

    Lorsque vous prenez une assurance vie temporaire, assurez-vous que vous pourrez renouveler le contrat aussi longtemps que vous en aurez besoin.

    Exemple: 

    Vous avez 30 ans. Vous  décidez de prendre une police d’assurance vie temporaire de 20 ans avec une durée de protection de 20 ans.  Le  contrat se terminera dans 20 ans et vous ne serez plus couvert lorsque vous atteindrez l’âge de  50 ans.   Si vous avez encore un besoin d’assurance et que votre  état de santé a changé, vous pourriez ne plus être en mesure d’obtenir une autre assurance.

    Permanent ou temporaire ?

    Choisir entre un contrat d’assurance permanente ou temporaire peut être un facteur important dans le coût de la prime. Prenez le temps d’évaluer vos besoins pour protéger vos proches.  Avez-vous vraiment besoin d’une assurance qui vous protège jusqu’à 100 ans ou avez-vous besoin de protéger votre revenu dans le budget familial jusqu’à ce que vos enfants soient autonomes ou jusqu’à ce que vous n’ayez plus d’hypothèque à payer ?

    En résumé, les protections temporaires sont bien souvent pour des périodes plus longues que vous ne le pensez et peuvent vous apporter toute la protection voulue, à un coût moindre qu’une protection permanente.

    Prenez le temps d’évaluer vos besoins régulièrement et d’ajuster votre assurance vie en conséquence.

     

    Ça a du sens !

    L’assurance vie temporaire peut répondre à vos besoins de protection selon vos besoins dans le temps.

    Note légale