• Le choix de l’assurance
  • Le coût de l’assurance
  • Mon besoin d’assurance
  • Assurance vie collective ou individuelle: quelle est la différence ?

    L’assurance vie collective peut être un bon départ pour assurer la sécurité de vos proches, mais est-ce suffisant ?

     Vous venez de commencer une nouvelle carrière ou vous êtes à l’emploi d’une entreprise depuis plus longtemps ?  Votre employeur vous offre de l’assurance vie collective et vous devez décider si vous allez adhérer à cette protection ou prendre une assurance individuelle ?

    Pour prendre une décision éclairée, voyons la différence entre les deux.

    Qu’est-ce qu’une assurance collective ?

    Quel est mon meilleur choix ?

    Comment choisir le montant d’assurance vie collective ?

    Comment sont calculées les primes ?

    Qu’arrive-t-il si je change d’emploi ?

    Et pourquoi pas deux types d’assurance …

    En conclusion

    Qu’est-ce qu’une assurance collective ?

    Un régime d’assurance collective procure de l’assurance à chaque membre d’un groupe. Le propriétaire du contrat collectif est l’employeur, le syndicat ou tout autre administration d’une association.

    Le contrat est signé entre l’assureur et l’administrateur. Les membres adhèrent à l’assurance qui reste en vigueur tout le temps qu’ils restent au sein du groupe.

    Par exemple, votre employeur signe un contrat de régime d’assurance collective avec un assureur pour offrir à ses employés une protection d’assurance.   Les primes sont alors établies selon l’âge des employés mais ne sont pas personnalisées puisqu’elles s’appliqueront à tous. Le contrat est renouvelé à des périodes déterminées et l’assureur révise alors les primes selon la composition du groupe à ce moment, les réclamations faites et les conditions économiques. L’employeur peut mettre fin au contrat en tout temps. L’assurance se termine si  vous n’êtes plus à l’emploi de votre employeur.

    Quel est mon meilleur choix ?

    Votre meilleur choix sera toujours d’avoir une protection selon vos besoins.

    Pour vous éclairer dans votre décision, voici quelques comparaisons.

    Assurance collective

    Assurance individuelle

    Le contrat appartient à l’employeur et vous n’avez pas de contrôle sur ses modifications ou son annulation Le contrat vous appartient
    Le montant d’assurance est toujours calculé en multiple du salaire Le montant d’assurance s’ajuste à votre besoin d’assurance
    Les primes sont établies selon les caractéristiques de l’ensemble du groupe et peuvent être modifiées régulièrement Les primes sont établies selon vos caractéristiques et sont garanties selon le contrat choisi.
    Si vous changez d’emploi, l’assurance se termine. Vous ne serez donc plus assuré Peu importe votre situation professionnelle, votre protection ne change pas
    Normalement, vous n’avez pas à fournir de preuves de santé pour la première tranche d’assurance Normalement, vous devez fournir des preuves de santé pour obtenir une protection individuelle
    Vous avez quelquefois le choix d’ajouter de l’assurance pour votre conjoint et vos enfants  à charge Chaque personne doit prendre une assurance individuelle
    Que ce soit une adhésion à un régime d’assurance vie collective ou à une assurance vie individuelle, vous aurez toujours le choix de votre bénéficiaire.

    Comment choisir le montant d’assurance vie ?

    Normalement, l’assurance vie offerte par un régime d’assurance collective est calculée par tranche de salaire qui correspond à votre salaire annuel.  Par exemple, si vous gagnez 50 000 $ par année, le montant d’assurance vie  d’une tranche sera égal à 50 000 $.

    Cette première tranche est souvent obligatoire, c’est-à-dire que vous n’avez pas le choix d’y adhérer. Mais aussi, souvent, une partie de la prime est payée par l’employeur.

    Vous pouvez aussi vous assurer davantage en prenant une tranche supplémentaire, chaque tranche étant égale en montant à la première tranche. En général, vous ne pourrez pas prendre plus de deux tranches additionnelles.

    Par exemple, si la première tranche est de 50 000 $, vous devrez absolument prendre une ou des tranches de 50 000$ chacune.

    Voir ce qu’en dit l’AMF

    Comment sont calculées les primes ?

    Pour la première tranche, les primes sont calculées selon l’âge et les caractéristiques de tous les membres du groupe. En bonne ou en mauvaise santé, votre prime sera la même. Bien souvent, l’employeur paie une partie de la prime, ce qui représente pour vous un avantage imposable que vous devez inclure dans votre déclaration d’impôt.

    Pour les tranches additionnelles, vous devrez fournir des preuves d’assurabilité. La prime sera alors calculée selon vos caractéristiques.

    L’assureur révise les primes au renouvellement du contrat.  Il ne faut pas oublier qu’une taxe provinciale de 9% s’applique sur les primes d’assurance collective.

    Qu’arrive-t-il si je change d’emploi ?

    Si vous quittez votre emploi, vous ne pourrez plus bénéficier de votre protection. Toutefois, vous pourrez exercer un « droit de transformation », c’est-à-dire de transformer votre assurance collective en assurance individuelle, sans preuves de santé.  La prime sera établie selon votre âge à ce moment.

    Prenez le temps de calculer et de comparer parce que la prime sera beaucoup plus chère que si vous adhérez à une nouvelle assurance individuelle. Cependant, si vous êtes en mauvaise santé, vous pourriez bénéficier de cette option puisque vous risquez de ne pas pouvoir obtenir une assurance vie individuelle.

    Et pourquoi pas les deux types d’assurance …

    Si la participation au régime d’assurance collective de votre employeur est obligatoire, vous n’avez pas le choix de prendre cette assurance. C’est d’ailleurs une excellente initiative de votre employeur qui démontre sa responsabilité sociale en ayant à cœur la sécurité financière de votre famille.

    Cependant, votre situation financière peut être différente de votre collègue de travail. Évaluez votre situation personnelle en faisant l’analyse de vos besoins d’assurance vie.

    Avant de prendre des tranches additionnelles auprès de votre régime collectif, comparez !

    Vous pourriez combler vos besoins d’assurance vie avec une assurance vie individuelle à un coût de prime moindre et sans le risque de perdre de cette protection si vous changez d’emploi.

    Exemple :

    David a 34 ans et travaille dans une compagnie depuis maintenant 5 ans. Il a pris l’assurance collective offerte par son employeur au moment de son embauche. Avec un salaire annuel de 45 000$, il bénéficie donc d’une protection de 45 000$.  Entretemps, il s’est marié, a acheté une maison et a eu un enfant.

    Il a récemment eu une opportunité de changer d’emploi pour un meilleur salaire. Il gagnera maintenant 50 000$.

    Avec tous ces changements dans sa vie, il en profite pour faire une analyse de son besoin d’assurance vie.  Pour assurer la perte de son revenu et payer son hypothèque en cas de décès, son besoin est de 250 000 $.

    Son nouvel employeur lui offre de l’assurance collective. Il prend une tranche de 50 000 $ qui correspond à son salaire annuel. Son employeur ne lui permettrait pas de prendre plus d’une autre tranche additionnelle, ce qui le couvrirait pour 100 000$ au total.

    Comme David ne veut pas prendre le risque de perdre cette protection s’il change encore d’emploi dans le futur, il  prend une assurance individuelle de 200 000$ qui le couvrira jusqu’à 80 ans, pour une prime mensuelle de 21,00$ qui ne changera pas pour les 15 prochaines années.

    En conclusion

    L’assurance collective est une excellente protection pour les besoins de base surtout si  l’employeur en paie une partie de la prime.

    A plus long terme, il serait prévoyant de protéger vos arrières et ne pas compter sur cette seule protection pour laquelle vous n’avez pas de contrôle.

    Le plus important, c’est que vous ayez la meilleure protection pour votre famille, au meilleur coût et pour la durée nécessaire.

     

    Ça a du sens !

    L’assurance vie collective peut combler une partie de vos besoins d’assurance mais cesse lorsque vous quittez votre emploi. Faites l’analyse de votre situation personnelle pour vous assurer de bien protéger votre famille.

    Note légale